Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

 
1 /extension/smb/design/smb Rechercher
Fermer

Alban Michon, plongeur sous glace

De décembre à mi-avril, l’école de plongée sous glace de Tignes offre une expérience aussi insolite qu’inoubliable. Au cœur d’un spectacle où règnent la grâce et la magie des lumières et des couleurs, Alban Michon partage sa passion depuis 14 ans.

Enfant, le petit Alban ne rêvait pas d’être cosmonaute ou pilote de chasse. Son regard se tournait plutôt vers les profondeurs de la terre et les vastes étendues d’eau.

«Dès l’âge de 11 ans, j’ai commencé à plonger en piscine puis par la suite dans les lacs, les carrières et les rivières. C’est ainsi que j’ai découvert les charmes de l’eau douce », se souvient Alban Michon. Quant à savoir d’où lui vient cette passion dévorante pour la plongée, le mystère reste aussi opaque qu’une épaisse couche de glace. « Comme tous les enfants, j’avais un masque et un tuba quand j’allais à la mer mais rien ne me rattachait spécialement au milieu aquatique. Habitant Troyes, la seule solution pour plonger était de pratiquer en piscine. Mon père et ma sœur ont commencé avec moi, puis j’ai continué seul. »

Il est effectivement des passions qui ne s’expliquent pas mais qui animent les êtres jusqu’au plus profond d’eux-mêmes. La maman d’Alban raconte que son petit garçon, son cartable vissé sur le dos, simulait une mise à l’eau sur le bord du canapé en basculant à l’arrière. Motivé par le désir de faire de la plongée son métier, Alban Michon pratiquait donc sa passion sans relâche, gravissant les échelons jusqu’à obtenir son brevet d’état de moniteur en 1999, à 21 ans. 

En immersion, vue depuis le lac de Tignes

« Un jour, en 2000, j’ai appris que l’école de plongée de Tignes était en vente. C’est ainsi que je l’ai rachetée alors que je n’avais que 22 ans », raconte Alban Michon. Tout en remodelant l’école de fond en comble (matériel, techniques d’encadrement, communication…), Alban Michon distillait sa philosophie : « la plongée sous glace n’est pas réservée aux experts. Elle est sécurisée, ludique et accessible à tous. » Enchantés, transportés dans un autre monde le temps de quelques coups de palme, les clients de l’école de Tignes émergent de l’eau comme s’ils sortaient d’un rêve.

 « La glace vit et bouge. Elle offre des ambiances toujours différentes selon son épaisseur et selon la luminosité extérieure. J’aime ce plafond de glace, le ballet des bulles d’air, le jeu de lumières et de couleurs », s’émerveille Alban Michon. « Les trois ambiances les plus extraordinaires sont incontestablement les trois extrêmes : lorsque le soleil rayonne, lorsque le temps est exécrable – l’eau est alors bleue – et, enfin, lorsqu’il fait nuit. » 

Alban Michon, école de plongée sous glace à Tignes

Prêts à plonger !

Insatiable, Alban Michon n’a de cesse d’innover et d’expérimenter. C’est ainsi qu’en 2005 il se lance dans la plongée de nuit et, séduit par les myriades de bulles d’air illuminées par le phare, il décide d’ajouter cette activité à sa palette de prestations, à Tignes. « En 2008-2009, nous avons ensuite créé l’unique centre français de formation à la plongée sous glace. Parrainé par Jean-Louis Etienne, il a pour objectif de former aux spécificités de cette activité », poursuit Alban Michon. Moniteur, formateur, explorateur, le jeune plongeur est désormais sollicité pour accompagner des expéditions particulières à travers le monde, contribuer au tournage de films ou encore enseigner les subtilités de la plongée sous glace à des aventuriers. Qu’il évolue sous la mer, sous la terre ou sous la glace, Alban Michon est animé d’une même flamme : l’amour de l’univers liquide et une puissante volonté de le partager.

Marie Paturel/YPM


Dans la même thématique

  Inscrivez-vous à notre newsletter