Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

 
1 /extension/smb/design/smb Rechercher
Fermer

Raphaël Jordan, pêcheur à Margencel

Fournisseur de bonnes tables du Léman, Raphaël Jordan régale également les convives de Michel Rochedy avec la féra, l’omble chevalier et la truite royale.

Raphaël Jordan

« La truite royale, le meilleur poisson du Léman »

Raphaël Jordan, pêcheur à Margencel

« La truite royale du lac Léman est un produit très saisonnier sur lequel il est difficile de compter. Naturellement très rare, elle se caractérise par une robe argentée mouchetée de noir. Sa chair est beaucoup plus saumonée que la truite classique. C’est un poisson très noble, sans nul doute le meilleur que l’on pêche dans le Léman. Certains de mes clients affirment que la truite fumée du Léman surpasse le saumon fumé. En janvier-février, puis en août-septembre, les deux périodes les plus propices à la truite, je lance mes filets à féra et mes filets à truite. Parfois je ne remonte aucune truite, parfois j’ai la chance d’en pêcher trois ou quatre. Pour donner un ordre de grandeur, une excellente pêche de fin août comporte 60 à 100 kg de féra et 5 à 10 kg de truite. Voir une truite dans le filet fait vibrer mon instinct de pêcheur : lorsque je remonte ce poisson, je retrouve le plaisir originel de la pêche. » 

Raphaël Jordan sur son bateau de pêche

Dans la même thématique

  Inscrivez-vous à notre newsletter