Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

 
1 /extension/smb/design/smb Rechercher
Fermer

Les Chemins du Baroque

Les apparences sont parfois trompeuses ! Dans le creux du vallon, cette petite chapelle d’apparence très sobre dévoile en son cœur un trésor : volutes, dorures, peintures, statues…. Tout l’art du baroque !

Tarentaise, Maurienne, Beaufortain et Val d'Arly possèdent un patrimoine baroque religieux exceptionnel. Il s'est épanoui dans les églises paroissiales, comme dans les plus petites chapelles de montagne. Cet essor du baroque alpin révèle la profusion des ors et des couleurs, dans cet art nouveau chargé de préfigurer la beauté du paradis.

Eglise de Peisey-Nancroix – Tarentaise

Histoire du Baroque

A la fin du Moyen-Age, le succès remporté par les réformes protestantes oblige l'Eglise catholique à engager sa propre réforme, elle sera baroque. Lors du Concile de Trente (1545/1563), elle réaffirme l’importance de l’imagerie religieuse. Le renouveau spirituel trouve alors écho dans la Renaissance artistique italienne et s’accompagne de courbes, de trompe-l’œil, de colonnes torses et d’une profusion d’ornement.

Dès le début du 17e siècle, les évêques accompagnent les communautés paroissiales dans le vaste mouvement de reconstruction et d'embellissement des édifices. Un véritable projet de société puisque l’initiative des travaux effectués, le choix des artisans et des artistes reviennent aux habitants des paroisses. Naissent de ces chantiers un lien et une fierté unissant les habitants.

Angelots - église de Beaufort

Détail intérieur église de Granier - Tarentaise

Les églises et chapelles d'origine médiévale sont agrandies ou transformées selon un plan presque identique. D'apparence extérieure sobre, l'église baroque abrite au fond du chœur un mur d'images, véritable catéchisme illustré. Ce retable, sculpté dans du pin cembro, s’organise autour du tabernacle. Deux panneaux latéraux rythmés généralement par des colonnes torses, encadrent le panneau central peint ou sculpté.

Le détail du retable met en scène les personnages clés de la religion catholique dont les représentations peintes ou sculptées sont accompagnées d’une ribambelle d'angelots gracieux et souriants. 


Les chemins du Baroque ®

Inaugurés en 1992, les Chemins du baroque ® sont précurseurs d'une nouvelle forme d'itinéraires de tourisme culturel. Plus de 90 sites « chemins du baroque » sont à découvrir. Egalement à parcourir en Haute-Savoie, le sentier du baroque du pays du Mont Blanc.

Source : Fondation FACIM


Retable église Notre Dame du Pré - Tarentaise
Chapelle baroque de Saint Sorlin d'Arves
Intérieur église de Villard sur Doron - Beaufortain


Infos pratiques

Pour en savoir plus

Fondation FACIM :

www.fondation-facim.fr

Dans la même thématique

  Inscrivez-vous à notre newsletter