Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites, pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts, ainsi que des services de partage et pour optimiser les fonctionnalités du site.
Pour en savoir plus sur la protection de votre vie privée et paramétrer les traceurs.

 
Réservez vos vacances
 
1 /extension/smb/design/smb Rechercher
Fermer

Les cols à la portée de tous

Avec l’essor du Vélo à Assistance Electrique, grimper les plus fameux cols de Savoie Mont Blanc n’est plus réservé qu’aux cyclistes chevronnés. Une sortie en groupe, en famille ou entre amis de niveaux variés, devient possible et surtout plaisant.

La silhouette de l’Hospice du Petit Saint-Bernard se dégage sur un ciel intensément bleu. Encore une poignée de kilomètres à travers les roches et la verdure, quelques virages, un peu de dénivelé et le sommet du col, ce Graal des cyclistes en montagne, sera atteint.

Matthieu se dresse sur les pédales de son vélo de course ultra-léger, sûr de sa force, et accélère, bien décidé à prendre de l’avance sur Nathalie, sa femme, Magali, une amie, et Victor, leur fils.

Sportif confirmé, amateur d’efforts au long cours, il a envie de « faire monter le cœur » comme on dit dans le jargon cycliste et de s’envoler vers les cimes à la manière des champions du Tour de France. Il pédale fort, le souffle un peu court et jette un coup d’œil derrière lui pour évaluer les effets de son attaque « à la Chris Froome », le vainqueur de la Grande Boucle et roi de la montagne.

Et là, surprise, un sourire aux lèvres, ses trois compagnons de route sont collés à sa roue et avancent avec aisance, dans l’allégresse . 

Sur la route du col du Petit Saint-Bernard

En VAE, on peut suivre les cyclosportifs sur la route des cols

Entre cyclo grimpeurs et amateurs, il y a désormais le VAE, et des situations comme celles-ci rendues possibles sur les pentes d’un des plus beaux cols de Savoie, passage historique entre la France et l’Italie après une jolie traversée de la Rosière, est devenue un classique de l’été.

Les routes et cols des Alpes ne sont plus le domaine réservé des « gros mollets ».

Que ce soit en VTT ou dans leur forme plus routière, les VAE permettent, grâce à leur batterie, d’alléger l’effort du cycliste. Pas question d’arrêter de pédaler. Juste de grimper sans souffrir.

Si l’invention remonte aux années 30, l’essor du VAE depuis le début des années 2010 a révolutionné la pratique du cyclisme.

Phénomène urbain, il a gagné les montagnes car il évite les clivages et rassemble les sportifs. En France, le parc de VAE était en 2014 de près de 80 000 machines avec une progression des ventes de 37%.

Désormais, les membres d’une famille peuvent escalader les cols ensemble.

Il suffit d’un peu de condition physique et d’un matériel bien adapté, que la plupart des stations de Savoie Mont Blanc proposent à la location pour s’offrir le Galibier ou la Forclaz… 

Mag Emotions n°14 - Yves Perret/YPM


Dans la même thématique

  Inscrivez-vous à notre newsletter